forschung-6
forschung-5
forschung-4
forschung-7

7000 ans d’histoire d’occupation

Depuis de nombreux millénaires, le Glauberg a exercé une grande force d’attraction sur les hommes. À partir du 5e millénaire av. J.-C. au plus tard, des colons se sont installés sur le plateau de 8 hectares, situé à lisière de la Vettéravie très fertile. À l’époque de la civilisation des Champs d’Urnes, au 10.-9. siècle av. J.-C., une première fortification a été édifiée sur le versant incliné en pente douce qui est situé au nord-est du plateau. 
Une fortification du plateau intégral – probablement accompagné de sa colonisation – a été aménagée au 6./5. siècle av. J.-C., au moyen d’un mur à structure discontinue en bois qui a été détruit, au 5e siècle av. J.-C., par un grand feu. Après le feu, un mur semblable a été installé au même endroit. Cependant, dans le cadre d’une phase d’aménagements monumentaux, les environs du Glauberg ont été intégrés. Ainsi, deux remparts de terre – appelées annexe – descendaient du plateau en direction du nord et finissaient par former un angle droit pour entourer un grand réservoir d’eau. Du côté sud de la montagne, en intégrant une deuxième hauteur, appelée Enzheimer Kopf, un terrain assez important a été bouclé par un système de fossés et de remparts, et deux tumulus ont été élevés. 
En outre, l’un des deux – le grand tumulus n° 1, reconstitué au sein du parc archéologique – est intégré dans uns système complexe de fossés. Au cours des fouilles archéologiques de 1996, on y a trouvé la statue de grès celte presque entière ainsi que des fragments de trois autres statues. On se demande ou les statures étaient installées à l’époque celte ? Dès 1994, les fouilles commencées dans la zone des tumulus portaient essentiellement sur trois tombes situées dans deux tumulus, et ont donné des découvertes exceptionnelles – les recherches à ce sujet sont loin d’être terminées. 
À partir du 4e siècle av. J.-C., les installations celtes tombaient progressivement en ruines. C’est seulement à l’époque des Alamans et des Francs que le Glauberg reprenait de son importance. Au 12./13. siècle, le plateau a été fortifié de nouveau, et il a été aménagé comme château impérial de la dynastie des Hohenstaufen (Glouburgh) dont les vestiges sont toujours bien visibles au parc archéologique.

Littérature Download:
Littérature spécialisée concernant le Glauberg
Littérature spécialisée concernant le musée Keltenwelt am Glauberg